Depuis ces dernières années, le mouvement vegan suscite beaucoup d’émotions et de clichés. Les médias diabolisent les vegans, les montrant comme des extrémistes hostiles et intolérants.

 

Avant d’aller plus loin, je vais vous expliquer ce qu’est d’être vegan …

 

Être vegan est un acte d’amour, d’empathie et d’éthique. Les vegan luttent contre le spécisme et contre la cruauté. Il y a plusieurs raisons qui mènent au veganisme : les animaux, l’environnement et la santé.

 

Commençons par les animaux :

 

Qu’est-ce que le spécisme ?

 

C’est accepter que certains animaux servent à nous nourrir tandis que d’autres sont traités comme nos enfants. Les vegans considèrent que tous les animaux ont des émotions et les mettent tous à la même échelle. Des millions d’entre eux meurent chaque jour pour finir dans nos assiettes. Ils vivent dans des conditions atroces et souffrent énormément.

 

Prenons pour exemple, le cochon. Il est aussi intelligent qu’un enfant de 3 ans. Or cet animal naît dans des conditions atroces, vit dans l’obscurité totale, et le seul jour où il voit la lumière du jour c’est pour aller à l’abattoir.

 

Certains diront, “oui mais les animaux, je m’en fou.” Si c’est le cas, je vous invite à regarder Earthlings.

 

être vegan 

Oui mais alors pourquoi ne pas être végétarien ?

 

C’est une très bonne question. On pense que si on ne mange pas d’animaux, alors ils ne souffrent pas car les abattoirs n’existeraient plus. Et bien, si … ils souffriraient encore.

 

Par exemple, les vaches laitières subissent des inséminations artificielles plusieurs fois par an pour nous donner du lait. A la naissance, on sépare le veau de sa mère soit pour le tuer (si c’est un mâle), soit pour l’envoyer avec les autres vaches laitières (si c’est une femelle). Ce lait, normalement destiné au veau, sera exploité et ira dans nos produits laitiers. Voici une vidéo où tu vois comment se passe la séparation entre le veau et sa mère.

 

être vegan

 

D’accord et les œufs alors ?

 

Les poules élevées en ferme sont enfermées dans des cages de la taille d’une feuille A4. Elles cohabitent avec d’autres poules, même des cadavres parfois et elles vivent dans une atmosphère très hostile.

 

Si elles ne sont pas élevées en cage, elles sont alors entassées dans une pièce ou dans une parcelle et n’ont pas d’espace pour se déplacer. Les becs des poules sont sectionnés à la naissance pour ne pas qu’elles se mutilent. Les poussins mâle à la naissance sont broyés, étouffés ou enterrés vivants, seuls les poussins femelles survivent pour devenir des poules pondeuses.

 

être vegan

 

Et le cuir, la fourrure, la laine dans tout ça ?

 

Et bien c’est pareil, les animaux sont élevés dans des conditions abominables et seront tués très jeunes dans le but de créer des accessoires de mode. Par exemple, les bottes UGG sont certes très confortables et très chaudes mais quand on connait le sort des moutons pour créer ces produits, on change très vite d’avis. Voici une vidéo qui te montre comment sont traités les moutons dans les fermes UGG (âmes sensible s’abstenir …).

 

être vegan

 

La protection de l’environnement est une autre raison qui mène à une alimentation vegan :

 

Pourquoi ? Tout d’abord, si vous ne l’avez pas encore fait, je vous invite à regarder Cowpiracy. Ce documentaire explique que l’agriculture animale est la cause principale du réchauffement climatique. Chaque année, les fermes industrielles détruisent de nombreux écosystèmes pour y mettre du bétail. Saviez-vous que 1 hamburger équivaut à 1 mois de douche soit 2400 litres d’eau. Je ne comptabilise pas toutes les autres sources d’énergie consommées pour produire ce steak. Si vous limitez vos douches, que vous ne prenez plus l’avion, ni la voiture mais que vous continuez à consommer des produits issus de l’exploitation animale, alors malheureusement, toutes vos actions n’auront aucun impact.

 

Il faut souligner que la consommation des produits issus de l’exploitation animale représente la première cause d’émission de gaz à effet de serre. Tous les moyens de transports réunis représentent 13% des émissions de gaz à effet de serre contre 18% pour les vaches. Sachez que les pets des vaches libèrent du méthane qui est très mauvais pour l’environnement. Alors certains diront :

 

« Donc il faut tuer plus de vaches pour diminuer ce pourcentage. ».

 

Et je répondrai à cela en disant :

 

« Non, il faut surtout arrêter d’inséminer artificiellement les vaches plusieurs fois dans l’année et de laisser la nature faire les choses. Si nous laissions la nature reprendre sa place, il y aurait moins de problèmes environnementaux. ».

 

Vous l’avez compris, manger des produits issus de l’exploitation animale est énergivore et pollue la planète de manière massive.

 

être vegan

 

Être vegan, c’est bon pour la santé :

 

Tout d’abord, manger des produits d’origine animale augmente le risque de cancer, de maladies cardiovasculaires etc … Tous ces produits sont riches en mauvaises graisses, en mercure (pour les poissons), se mettent dans les artères et diminuent notre espérance de vie. Que ce soit du poulet, de la viande ou du poisson, le taux de graisse est beaucoup plus élevé que dans des produits végétaux.

 

Je vous invite à regarder What the health (si vous voulez la version française, je vous invite à aller vous connecter sur Netflix). Ce documentaire vous montrera tous les dangers d’une alimentation animale. Une fausse croyance montre que l’apport en protéine est obtenu grâce aux produits d’origine animale, et bien c’est faux. Nous pouvons en obtenir dans les légumineuses et pour le coup ce sont des bonnes protéines.

 

« Oui, mais dans les légumes il y a des pesticides et c’est mauvais pour la santé. ».

 

Certes, sauf si vous produisez vos propres légumes ou que vous mangez bio. Dans le cas contraire, il se peut que vos légumes et que vos fruits contiennent des pesticides. Mais sachez que les animaux issus de l’exploitation animale, mangent ces légumes et ces fruits pleins de pesticides. On leur donne également des antibiotiques et tout ceci finit dans votre tube digestif …

 

être vegan

 

 

Le lait et les œufs, sont aussi très mauvais pour la santé.

 

De plus, le lait et les produits laitiers provoquent des maladies telles que l’endométriose, le cancer du sein, le cancer de la prostate etc …  Est-ce que vous pensez que boire du lait de girafe est bon pour la santé ? Non, alors pourquoi le lait de vache le serait-il? Quant aux œufs, c’est le produit qui contient le plus de cholestérol. Une consommation régulière d’œufs ou de produits à base d’œufs tels que les gâteaux industriels, boucherait les artères de manière accélérée.

 

N’oubliez pas que le COVID 19 a été provoqué par la consommation de produits animaux. Alors certains diront :

 

« Oui mais bon manger du pangolin ce n’est pas commun. »

 

Manger du foie gras non plus et pourtant c’est dans notre culture…

 

Quelle est la solution ?

 

L’alimentation vegan se compose de fruits et de légumes. Ils possèdent toutes les vitamines nécessaires pour être en bonne santé. La seule vitamine qui est essentielle de prendre en complément alimentaire est la vitamine B12. Elle est produite par des bactéries et est uniquement d’origine animale. Vous pouvez l’acheter en spray à la pharmacie. Le prix est très abordable.

 

Voici un graphique très utile qui vous évitera toute carence alimentaire. Tous les jours, vous devez manger un aliment de chaque catégorie afin d’obtenir votre apport journalier en vitamines.

 

alimentation

 

 

Comment faire, il y en a trop ?

 être vegan

Par exemple, le matin, je me fais un smoothie, voici la recette :

 

– 1 cuillère à soupe de graines de chia

– 100g épinards

– une banane

– 200 ml lait végétal

– 1 cuillère à café de citron pressé

 

Rien qu’avec mon smoothie, je consomme déjà plusieurs aliments de mon graphique et j’absorbe plusieurs vitamines :

 

– Omega 3 (graines de chia)

– Fer (épinards)

– Potassium (banane)

– Calcium (lait végétal)

– Vitamine C (citron pressé)

 

Pour le lait végétal, je vous conseille fortement d’acheter un lait contenant 120 mg de calcium et évitez de préférence le lait de soja. Favorisez plutôt le lait d’amande ou de noisette.

 

« Oui, mais manger des légumes, c’est ennuyeux, c’est pas fun… »

 

Ça c’est un cliché. Les personnes pensent que les vegans mangent des graines et des légumes bouillis. Or c’est faux. Voici une recette vegan que j’affectionne particulièrement, qui est très bonne pour la santé :

 

Soupe de lentilles à l’indienne:

 

 

 

Temps de cuisson : 50 minutes

Temps de préparation : 10 minutes

 

INGRÉDIENTS :

 

– 2 carottes

– 1 boîte de conserve de tomates concassées (800g)

– 750 ml d’eau

– 1 boîte de conserve de crème de coco (425g)

– 2 cuillères à soupe de curcuma

– 1 oignon

– Sel

– 1 gousse d’ail

– 1 cuillère à soupe de gingembre en poudre

– 1 cuillère à soupe de coriandre fraîche

– 1 cuillère à café de sucre

– 200g de lentilles vertes

 

1- Émincez l’oignon et faites-le revenir avec la gousse d’ail dans une casserole.

 

2- Coupez les carottes en dés et ajoutez-les dans la casserole. Faites revenir pendant 5 minutes.

 

3- Versez les tomates concassées et mélangez le tout. Versez une cuillère à café de sucre afin d’adoucir l’acidité de la tomate.

 

4- Ajoutez les lentilles, l’eau, le curcuma ; le gingembre et le sel et laissez mijoter pendant 40 minutes à feu moyen. Remuez de temps en temps et rajoutez de l’eau si nécessaire.

 

5- Quand les lentilles sont cuites, versez la crème de coco et remuez bien. Laissez mijoter pendant 5 minutes à feu fort.

 

6- Puis ajoutez les feuilles de coriandre fraîche. Mélangez, c’est prêt.

 

NB : A servir avec du riz ou bien avec du pain naan.

 

En cadeau,

 

Voici un document qui montre les substituts des oeufs pour faire des pâtisseries vegan.

Céline Joye